la pêche au chalut

Technique de la pêche au chalut de fond

Comment pêchent-ils?

La technique de pêche pratiquée par le Ar-Laeres est le chalut de fond.
Comme son nom l'indique ,le chalut racle le fond de la mer ,récupérant les poissons s'y trouvant.

Ce dernier est tracté par le bateau à l'aide de cable (la fûne ).Au bout de cette fune ,avant le chalut ,se trouvent les panneaux qui servent à écarter les deux cotés du filet.

Le trait de chalut dure environ 3 heures .

Au bout de ce laps de temps ,le chalut est viré a bord ,tout d'abord à l'aide de 2 treuils situés de part et d'autre du navire,ensuite avec l'enrouleur de chalut .

La pochée est larguée sur le pont et le tri peut commencer ,non sans avoir au préalable ,remis le chalut à l'eau.
Une moyenne de 6 traits par jour seront éffectués durant toute la marée.

Tri et traitement du poisson et de la langoustine.

Lors du tri ,les différentes espéces  sont mises dans des paniers.

D'abord le gros poisson (lotte ,morue ,julienne,raie etc...):l'appellation est dite :chaudrée

Ensuite ,le petit poisson (limande,merlan,sole,anon,etc..):La,nous avons  :le divers

La langoustine est quant à elle triée en 2 tailles :la grosse et la petite.

Etripage et lavage du poisson et de la langoustine

Lorsque le tas de langoustines et de poissons a été totalement trié,nous passons à l'étripage et au lavage.

Pendant qu'une équipe commence à éviscérer le poisson,l'autre s'occupe de la langoustine.
Les langoustines:
Pour laver les pattes(surnom de la langoustine),il faut les transvaser doucement d'un panier à un autre  avec  la manche à eau de mer au dessus .Il faut que la pression soit suffisante pour bien les laver.

Cette manipulation est faite 2 fois par panier.
Le poids d'un panier est de 20 kg. Pour dix paniers pêchés se sont donc 400 kg qui ont été soulevés par le marin.(qu'est-ce qu'ils sont fort!!!)et avec le mauvais temps ,c'est encore plus rigolo.

Le Poisson:
Pendant que nos copains lavent les pattes,nous allons nous occuper du poisson.

L'étripage consiste à retirer l'ensemble des viscéres le plus proprement possible,pour cela il faut utiliser un couteau bien aiguisé et avoir un peu de dextérité.

Aprés  avoir ouvert le ventre du poisson,il faut couper l'estomac et retirer le foie,cela est primordial pour une bonne conservation. ensuite nous passons au lavage.

Là encore ,une pression suffisante est nécessaire .Le poisson est passé sous la manche à eau de mer afin de bien nettoyer le sang qui pourrais rester,il est ensuite mis dans des paniers par espéces.

Glaçage 

Avant de glacer le poisson et la langoustine ,il convient d'abord de compter ce qui a été pêché.

Alors nous disons pour un joli trait:

                                              10 paniers de langoustines (200 kg)
                                                4 paniers  de chaudrée    (160 kg)
                                                3 paniers de divers          (120 kg)
C'est le patron qui va étre content...
Ce trait devra étre consigné sur le log book avant minuit .


Passons au glaçage.
La cale réfrigérée (entre+1° et 0°)du Ar-laeres est composée de 16 compartiments dans lesquels sera stockée la pêche.

Le ratio est de 1kg de glace pour 1kg de poisson.
Le bon conditionnement assure une chaine du froid efficace.

Jolie lotte

Cliquez pour agrandir l'image
Régis et jean-ba vous montrent un joli spécimen de baudroie

Tri

Cliquez pour agrandir l'image
Tas de langoustine avant le tri


Copyright © 2017. Tous droits réservés.Contactez l'auteur à: glo@guen.fr